+33 (0)5 53 57 30 46 info@somaref.com
Créée en 1959 par M. et Mme Géloën l’entreprise, située en plein vignoble bergeracois, commence par fabriquer divers articles : Porte-bagages – appuie-têtes – accessoires pour animalerie de laboratoires et des pièces pour structures du bâtiment.

En 1976 M. Géloën adjoint une nouvelle activité : la fabrication de la première machine à vendanger. C’est la naissance de SOMAREF : SOciété de construction de MAtériel pour la REcolte de Fruits.

Au fil des années la  production se diversifie et s’oriente vers la construction de récolteuses de prunes d’ente : machines tractées type « Eventail » et automotrices « doubles remorques » ; la maintenance agro-alimentaire, la mécanique générale et la mise au point de machines plus spécifiques pour répondre à des besoins très particuliers vont également faire partie des branches de l’activité : dégriffeuses de muguet – remorques de rempotage automotrices – Enjambeurs de récolte prunes  …  Eclaircisseur

En 1993, M. et Mme Géloën décident de se reposer ; M. et Mme Lacoste prennent le relais. En 1997 le type de secoueur monté sur les récolteuses est adapté au secouage des pommiers et des noyers. C’est par ce biais que Somaref deviendra en 2002 distributrice des ramasseuses Noix-Noisettes et Châtaignes Facma et aura ses premiers contacts avec le Sté MV TEC spécialisée dans la fabrication de machines pour la récolte latérale, au sol, de pommes à cidre.

En 2004 un magasin de pièces détachées  est ouvert au public et  la société s’ouvre au marché local Viti-Vini.

Au cours des années suivantes elle deviendra propriétaire des sociétés MV TEC et  CEPPARO. Cette dernière acquisition lui permettant d’augmenter sa gamme de récolteuses de prunes, lui ouvrant ainsi des perspectives pour la récolte d’autres fruits comme les cerises ou les abricots en France et à l’étranger et de proposer fours de séchage, grilleurs ainsi que du matériel pour le triage et le calibrage.

En 2010 elle mettra au point son propre tracteur-enjambeur spécial vigne « Frison » .

En 2011, sur la demande d’une multinationale  française, il est mis au point un enjambeur pour la récolte hors sol des pommes destinées à l’industrie.

Depuis des améliorations ont été apportées notamment sur les récolteuses prunes par un dispositif de plan incliné et d’un secouage en continu.